Blog

Retrouvez notre actualité et nos sujets traitant des contenus vidéos et photos dans une stratégie de communication digitale.

Comment évaluer son budget de production audiovisuelle ?

Budget production audiovisuelle

Vous avez décidé d’intégrer la vidéo à votre communication d’entreprise ? Il s’agit aujourd’hui d’un atout indispensable pour une société, un film de présentation constitue un vrai plus à intégrer sur votre page d’accueil de site web, vos réseaux sociaux et vos supports de communication… Comme pour n’importe quel projet, il faut cependant évaluer votre budget de production audiovisuelle avant de passer à l’action. Voici quelques points clés pour vous aider à le définir plus précisément.

Budget de production audiovisuelle : des dépenses adaptées au format vidéo

Réaliser un film implique souvent plusieurs étapes de production et nécessite de faire intervenir différents professionnels que ce soit dans l’image, la lumière, le son, la décoration, postproduction, etc.  Toutefois, pour une entreprise, le jeu en vaut la chandelle, car une vidéo de présentation de vos activités ne pourra que renforcer votre image de marque auprès de vos clients. Afin de bien appréhender le budget nécessaire à cette production audiovisuelle, il demeure utile de connaître les plus importants postes de dépenses qu’impliquent un tel projet. 

Mais attention ! Chaque projet est unique et il est impossible d’estimer un projet sans cahier des charges. Le budget dépendra donc des objectifs de votre production et des ressources dont vous disposez pour les atteindre. Voyons le cas concret d’un tournage de film d’entreprise et présentons les trois grosses étapes :

La phase pré-production-préparation 

C’est au cours de cette étape que les objectifs de la production sont fixés, ainsi que la cible et le contenu du film. C’est donc également à ce stade de la production que le script (ou le scénario) est élaboré, ainsi que les différents plans à réaliser. 

On définit donc le matériel nécessaire à la réalisation, l’équipe technique à mobiliser et éventuellement les différents repérages techniques à effectuer. Naturellement, cette étape dépend de la complexité du film et aura un impact certain sur le budget.

Le tournage

C’est le jour J. La phase de tournage peut durer plusieurs jours selon le projet. Elle peut également nécessiter de tourner dans différents lieux. C’est à cette étape de la réalisation que s’effectue l’installation technique et que toutes les images nécessaires au film sont enregistrées.

Selon la complexité du film, différents corps de métier peuvent intervenir : réalisateur, cadreur, chef opérateur, assistant, technicien son, figurants, maquilleuse, styliste, chef décorateur etc.

La post-production 

La post-production est l’étape durant laquelle on réalise un dérushage afin de sélectionner les plans que l’on souhaite garder au montage. La plupart du temps, on réalise un travail de pré-montage, puis de montage.

Vient ensuite l’habillage graphique du film et éventuellement la création d’animation, le mixage son et l’étalonnage des images.
L’étalonnage ou colorimétrie est l’étape qui consiste à travailler le rendu des images. C’est à ce moment-là de la post-production que l’on travaille le contraste, la luminosité et les couleurs. C’est l’étape ultime qui donne un style et de l’émotion à l’image.

Puis enfin, le film est exporté selon les spécificités techniques du projet et la diffusion souhaité

Les dépenses principales d’une production audiovisuelle 

Après avoir exposé les trois grandes phases d’un projet audiovisuel, voici les éléments impactant directement le budget.

Tournage sur place

Dans le cadre d’un tournage, les équipements techniques avancés tels que les éclairages, la machinerie pour les travellings, les caméras, les micros ou perches ainsi que le salaire des techniciens peuvent générer des frais importants. Le recours à d’éventuels acteurs induit aussi des frais de casting, le salaire des comédiens, les costumes ou encore le travail des maquilleurs. Le nombre de jours de tournage revêt aussi une importance particulière, plus l’équipe de tournage est sollicitée, plus la facture s’avère élevée.

Combinaison d’images d’archives

Certains films d’entreprise se composent majoritairement d’images d’archives, parfois associées à des vidéos libres de droit. Une solution qui évite les frais liés à l’étape « tournage ». L’essentiel du travail pour ce type de production audiovisuelle se concentre dans la postproduction. Les dépenses à prévoir concernent surtout les techniciens monteurs et mixeurs, qui vont assembler la vidéo. Là encore, le nombre de jours nécessaires se révèle déterminant, tout comme les éventuels besoins en création d’ambiance sonore ou visuelle.

Animation 2D ou 3D

Le budget de production audiovisuelle pour une vidéo entièrement animée peut paraître plus intéressant que celui d’un film nécessitant un tournage. Tout dépend de la qualité d’animation finale. En effet, le motion design, qui consiste à donner vie à des dessins, constitue une étape assez chronophage et qui demande beaucoup de patience et de talent. Le temps nécessaire à la création de la vidéo se révèle également déterminant. Selon vos besoins, nombre de tableaux, de personnages, longueur de vidéo… Cette solution peut parfois s’avérer la plus économique.

Vous l’aurez compris, un budget de production audiovisuelle dépend de l’objectif et de la complexité de votre projet. Un film nécessite de nombreuses étapes. Pour bien appréhender son budget, il est indispensable de fournir un maximum d’informations lors du brief à l’agence en charge du projet.

Vous souhaitez réaliser un film institutionnel ou une vidéo promotionnelle pour votre entreprise ? Couloir 3, agence audiovisuelle basée à Paris, vous accompagne dans tous vos projets de film en France et à l’étranger. Parlez nous dès maintenant de votre projet avec notre équipe.

Partager sur : Facebook Twitter Linkedin

Contact